• A A A
  • FR

Les tests et les entraînements se réfèrent mutuellement les uns aux autres, en particulier lorsqu’il s’agit d’optimisation. Lors de la sélection des tests ou de leur configuration, l’objectif est de générer des données et des informations générales en termes d’intervention et spécifiques pour ce qui est de l’entraînement. L’entraînement a pour but d’évaluer et de contrôler les répercussions et le succès au niveau de la procédure et des résultats. C’est pourquoi le système mental de test et d’entraînement (MTTS), tel que je l’ai conçu en m’appuyant sur la théorie de l’action, tel qu’il a été développé grâce à la contribution d’employés et de partenaires internationaux et tel qu’il a été développé conjointement avec l’entreprise Schuhfried, est la réunion d’instruments de diagnostic et d’intervention.

Brève biographie :
Le professeur Dr. Dieter Hackfort est titulaire de la chaire de psychologie du sport au service des sciences du sport de la faculté des sciences humaines de l’université de Munich. Il a été maintes fois récompensé pour ses travaux publiés dans 28 livres et plus de 170 articles spécialisés. Il a notamment reçu le prix scientifique de la Fédération allemande du sport, le prix d’honneur de l’ISSP (Société internationale de psychologie du sport) et une chaire honorifique à l’université de Wuhan (Chine). De 1989 à 1993, il présidé l’Association allemande de psychologie du sport (asp), puis l’ISSP de 2005 à 2009. Il a également été rédacteur en chef de l’International Journal of Sport and Exercise Psychology pendant 12 ans. En plus de ses activités de recherche et d’enseignement, il s’est impliqué dans le conseil et le suivi d’athlètes de haut niveau, notamment en Formule 1 et en DTM, ainsi qu’auprès d’athlètes olympiques de diverses disciplines.

Description sommaire du test :
MDT

Interview :

À quelles fins le test a-t-il été développé ?
Concrètement, nous avons voulu développer un instrument de test et d’entraînement pour une dimension pertinente au niveau de différents domaines d’action et d’activités. Notre objectif consistait, en particulier, à opérationnaliser le processus de prise de décision (cognitive) et de réaction (motrice) de manière différenciée afin d’identifier des approches différentielles pour l’entraînement. Nous nous sommes notamment concentrés sur le mouvement.

Quel a été le plus grand défi à relever dans le développement de vos tests ?
Concevoir les tâches et la séquence de test de telle sorte que la mise en œuvre du concept du test et la base pour l’interprétation des données puissent être jugées comme appropriées.

Pour quel groupe cible le test a-t-il été élaboré ?
Tout d’abord, les jeunes talents du sport et les athlètes de haut niveau, mais aussi les personnes pouvant être aidées par l’identification de troubles ou de faiblesses dans le domaine et l’application d’entraînements spécifiques.

Quels sont les spécificités des tests ?
Les tâches ciblant le mouvement et l’enregistrement différencié des paramètres de performance.

Quelles possibilités d'amélioration envisager-vous à l'avenir pour les tests ou lesquelles vous intéressent particulièrement ?
Le passage de tâches (de tests en principe déjà existants) au développement ou spécification de la référence de l’action et de la validité écologique dans le cadre de la mise au point ou de la configuration de tests pour obtenir des instruments ou configurations d’entraînement.

De plus amples informations sont disponibles sur : www.unibw.de/hum/dfs/personen/prof/dieterhackfort