• A A A
  • FR

Brève biographie :

Martin Arendasy est professeur en diagnostic et méthodologie psychologiques à l'université Karl Franzens de Graz, Autriche.

03/1998 : maîtrise en psychologie, spécialité psychologie différentielle, psychologie appliquée ; 1999-2001 : chef de service (psychométrie appliquée) auprès de la Sté. Manpower Autriche ; 05/2000 : doctorat en psychologie, spécialité psychométrie appliquée ; 04/2004 : habilitation universitaire en psychologie, Vienne, Autriche ; 06/2007 : brevet attribué pour la génération automatique d’items ; 02/2009 : professeur en méthodique psychologique et modélisation assistée par ordinateur à l’université de Graz, Autriche ; 09/2011 : prix du DGP (Société allemande des ressources humaines) pour le diagnostic psychologique assisté par ordinateur ; 09/2013 : professeur en diagnostic et méthodologie psychologiques à l’université de Graz, Autriche. Depuis 2009 : activité de conseil (diagnostic psychologique, méthodologie) au sein de différents comités spécialisés ; depuis 2012 : direction du groupe d'experts MedAT (procédure d'admission aux études de médecine humaine & médecine dentaire pour les universités publiques de médecine en Autriche) ; depuis 2015 : direction du développement des tests pour le centre de talents de la Chambre de commerce de Styrie.

Description sommaire du test :
INSBAT, INSSV-R, BFSI


Interview :

À quelles fins le test a-t-il été développé ?
Les capacités cognitives et les facettes spécifiques de la personnalité font partie des plus importants facteurs de réussite dans de multiples domaines de la formation et des métiers. Dans la pratique, les décisions issues du diagnostic impliquent souvent des conséquences de grande portée. C'est pourquoi il était essentiel à nos yeux que les procédures de tests soient non seulement pertinentes et fiables sur le plan pratique, mais aussi équitables et qu'elles ne désavantagent personne.

Quel a été le plus grand défi à relever dans le développement de vos tests ?
L'un des principaux défis impliquait de répondre à la demande sans cesse croissante de tâches d'une grande qualité psychométrique. En raison de la diffusion grandissante des répétitions de test et des coachings de préparation aux tests dans la sélection du personnel et dans le domaine pédagogique, les tâches formulées s'usent, en général, assez rapidement. L’augmentation du multiculturalisme dans notre société impose également de nouveaux défis au diagnostic. Il est donc de plus en plus important d'élaborer simultanément des tests dans différentes langues et de garantir que leurs résultats permettent une comparaison directement équitable et valable. En développant notre méthode min-max de création automatique de tâches, nous avons toutefois réussi à trouver une approche pour relever ces défis.

Pour quel groupe cible les tests ont-ils été développés ?
BFSI et INSBAT permettent une application relativement large. L'accent a été mis sur la sélection et le développement du personnel, le choix des apprentis et des étudiants, ainsi que l’orientation professionnelle et la planification de carrière dans les secteurs civil et militaire.

Quels sont les spécificités des tests ?
INSBAT et BFSI sont basés sur la théorie et construits de manière modulaire de sorte qu’ils peuvent s’adapter idéalement à chaque questionnement de diagnostic. Leur équité et leur validité sont, par ailleurs, démontrables. En outre, INSBAT offre un haut degré de fiabilité grâce à la présentation adaptative des tâches. Il est ainsi possible d’associer les besoins des candidat(e)s concernant les possibilités de répétition des tests, d'information et d’exercices de préparation pour la procédure de sélection, d’une part, et l'exigence d'une qualité psychométrique élevée des procédures de sélection, d’autre part. La pratique et la qualité psychométrique ne s’opposent pas. Ils forment plutôt un défi que nous voulons continuer à relever. Je pense qu’en choisissant Schuhfried, nous avons trouvé le bon partenaire pour cela.

Quelles possibilités d'amélioration envisager-vous à l'avenir pour les tests ou lesquelles vous intéressent particulièrement ?
Nous sommes actuellement en train de poursuivre le développement d'INSBAT. En plus de nouveaux sous-tests pratiques sur les compétences linguistiques et spatiales, les ensembles de tâches des sous-tests déjà bien établis ont également été sensiblement élargis pour INSBAT II, ce qui nous permet d’effectuer des mesures encore plus différenciées dans les plages de capacité inférieure et supérieure, importantes pour le diagnostic. En complément, nous prévoyons également des collections de tâches individuelles (hormis les pools d’items) pour une version en ligne, ainsi que des collections de tâches propres à un client. Ces développements seront parachevés par un nouvel algorithme de sélection des tâches. Nous essayons ici de trouver l’équilibre entre ce qui raisonnable d’exiger et ce qui est accepté, d'une part, et la qualité psychométrique et la fiabilité des tests, d'autre part. Ces nouveaux développements s’appuient sur les retours d’informations provenant de la pratique des clients et sont étayés par les travaux de recherche du service de diagnostic et de méthodologie psychologiques de l'université de Graz.

Nous prévoyons de nouvelles versions de test pour BFSI, qui permettront de réduire le problème de la falsification délibérée. Des études à ce sujet sont déjà en cours.

Les auteurs d’INSBAT et de BFSI voient leurs tests comme des instruments de mesure vivants, optimisés en permanence sur la base de la pratique et de la recherche afin de toujours mieux répondre aux exigences pratiques du travail quotidien de diagnostic.


De plus amples informations sont disponibles sur le site de l’université Karl Franzens de Graz :.