• A A A
  • FR

VISMO– Motricité visuelle : Coordination visuo-motrice

R. Debelak, C. Heidinger © SCHUHFRIED GmbH

Le programme d’entraînement VISMO a pour but d’entraîner la coordination visuo-motrice, c’est-à-dire l'aptitude à régler les mouvements des mains et des bras d’après les stimuli visuels perçus.

Scène et tâche

Pendant le programme d’entraînement VISMO, le client est amené à observer le firmament au télescope. Le client doit maintenir le viseur de son télescope (représenté à l’écran par un cercle vert) sur un objet déterminé (satellite, planète ou vaisseau spatial). Étant donné que cet objet se déplace dans le ciel pendant l’observation, le client doit le suivre activement pour le conserver dans son viseur. La tâche consiste à ne pas perdre l’objet de vue. Plus le viseur reste longtemps sur l’objet, plus le client obtient de points.

Théorie

La coordination visuo-motrice est incontournable au quotidien dans un grand nombre de situations variées p. ex. en conduisant, en se servant d’appareils électro-ménagers ou en saisissant des objets.
Pour faire concorder les performances motrices avec les stimulations visuelles, toute une panoplie d’aptitudes est nécessaire. Dans un premier temps, il faut décider quels mouvements sont essentiels pour atteindre un objectif précis. Cela revient à modéliser le mouvement en interne. Ensuite, il s’agit de prévoir le mouvement adéquat et de le préparer avant de l’exécuter. Pendant qu’on exécute ce mouvement, il convient de s’assurer visuellement que l’objectif visé sera bien atteint. Éventuellement, il faut rectifier ce mouvement, ou même initialiser un nouveau mouvement. En même temps, les influences externes sur le mouvement telles que les lois de la gravité ne sont pas à négliger.
VISMO exerce les facultés de coordination visuo-motrice grâce à des exercices de repérage et de traçage. Les clients sont amenés à aligner sur l’écran un cercle qu’ils contrôlent via un joystick avec un objet cible. L’objet cible suit une trajectoire plus ou moins compliquée sur l’écran. Plusieurs études ont montré qu’en se soumettant régulièrement à ce genre d’entraînement les patients souffrant d'un handicap moteur amélioraient leurs performances visuo-motrices. De plus, il a été établi que les personnes sans handicap moteur aussi pouvaient passer à un niveau supérieur de performances visuo-motrices.

Difficulté

Le programme d’entraînement VISMO comprend au total 22 niveaux de difficulté. L’entraînement s’adapte de quatre manières au niveau de performance du client. Quand le niveau de difficulté augmente, la trajectoire suivie par l’objet cible devient invisible et de plus en plus difficile à suivre, la vitesse de l’objet cible s’accroît et le nombre d’objets perturbateurs augmente.

Principales applications

  • NEURO

Type de test

  • Motricité visuelle
  • Tests de performance spéciaux

Mesure de la capacité en VTS

Langues

  • Arabe
  • Chinois (simplifié)
  • Chinois (traditionnel)
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
  • Italien
  • Néerlandais
  • Polonais
  • Portugais
  • Russe
  • Slovaque
  • Espagnol
  • Tchèque
  • Turc
  • Hongrois