• A A A
  • FR

SPACE– Attention : Attention visuo-spatiale

W.Sturm © SCHUHFRIED GmbH

Le programme d’entraînement SPACE a été mis au point pour les patients souffrant d’héminégligence spatiale, mais il permet aussi d'obtenir de bons résultats dans le cas des troubles du champ visuel. Il améliore l’orientation visuo-spatiale de l’attention et entraîne plus spécialement la capacité d’orienter l’attention sur les stimuli situés dans l’hémispace contralésionnel.

Scène et tâche

Le client joue le rôle d’un photographe. Sa tâche consiste à observer différentes scènes (place de marché, aéroport, bureau, aire de jeu, etc.). Le viseur d’un appareil-photo se dirige vers un point précis dans l’espace. L’exercice consiste à faire une « photo » en appuyant sur la touche de réaction, dès que le viseur s’immobilise sur un objet. Chaque scène comprend un point de fixation central, qui permet au client d'ajuster l'orientation de sa tête et l'orientation visuelle et de retrouver le viseur s'il l'a perdu de vue.

Théorie

Au quotidien, le focus de notre attention peut s’orienter dans l’espace vers une autre source que nos organes de la perception. Les stimuli périphériques, c.-à-d. ceux qui sont situés hors de notre champ visuel central, peuvent capter notre attention et faire en sorte que le regard se porte ailleurs ou entraîner un mouvement de la tête vers un objet ou événement spécifique (attention visuo-spatiale). Si les signaux avertisseurs périphériques déclenchent plutôt un déplacement spatial automatique (exogène) du centre de l’attention, il n’en est pas de même des stimuli centraux (p. ex. une flèche vers la droite ou bien vers la gauche au point de fixation). Ces derniers induisent plutôt une orientation contrôlée (endogène) de l’attention sur le plan cognitif, à cause de l’anticipation qui s’est créée. Les informations centrales et périphériques provoquent un certain détournement de l’attention (covert shift of attention) vers la droite ou vers la gauche. Il est donc plus facile de découvrir les stimuli dans la moitié du champ visuel où ils se trouvent ou qu’ils montrent (condition valide). Cependant, si l’information se trouve dans la mauvaise moitié, ou encore montre dans la mauvaise direction (condition non valide), la vitesse de réaction vis-à-vis du stimulus qui a attiré l’attention ralentit. En effet, il s’agit en premier lieu de reporter son attention loin du « mauvais » focus pour la diriger vers la bonne position dans l’espace.

Difficulté

Il existe dix niveaux de difficulté différents, chaque niveau présentant une nouvelle scène intéressante à l'écran. La difficulté varie en fonction du mode de déplacement du viseur (mouvement continu, bonds, avec ou sans retour au centre) et en fonction de la complexité de la scène représentée. Aux niveaux les moins difficiles, l’exercice est rendu encore plus facile grâce à un signal avertisseur visuel et acoustique (son et flèche au milieu du viseur) qui indique la direction d’où vient le mouvement. Aux niveaux les plus difficiles, les signaux avertisseurs sont seulement donnés sporadiquement. Parfois, ils sont non directionnels ou désorientent même à dessein : par exemple, la flèche dans le viseur montre vers le haut à droite alors que le viseur saute vers le bas à gauche.

Nota

Le programme d’entraînement SPACE affiche les pages d’instruction sur l’écran de telle sorte que les patients souffrant de troubles du champ visuel ou négligence puissent lire les consignes sans problèmes.

Principales applications

  • NEURO

Type de test

  • Attention

Mesure de la capacité en VTS

Langues

  • Arabe
  • Chinois (simplifié)
  • Chinois (traditionnel)
  • Allemand
  • Anglais
  • Français
  • Italien
  • Néerlandais
  • Polonais
  • Portugais
  • Russe
  • Serbe
  • Slovaque
  • Espagnol
  • Tchèque
  • Turc
  • Hongrois

Bon à savoir

Nous recommandons d’utiliser des types d’écrans avec une diagonale d’affichage d’au moins 19 pouces afin d’exercer la plus grande partie possible du champ de vision.